• alencreclaire

Eve était son nom


Long avait été le chemin jusqu’à la rive. Son regard se perdait dans l’eau claire qui paisiblement ondulait sous la caresse d’un vent frêle. Son âme aspirait à une quiétude souveraine après le tumulte de tant de tempêtes incolores. Elle les avait affrontées sans y trouver beaucoup de sens, à la merci de rêves moribonds, comme une funambule d’un monde absent. Lorsqu’elle comprit qu’il ne s’agissait que d’une absence à elle-même, elle se pencha au-dessus de l’eau et découvrit son visage pour la toute première fois. Dépeinte jusqu’à la folie par une écriture patriarcale oscillant entre frivolité et docilité, réduite à une ignorance infernale, définitivement l’Autre d’un mâle bien ordinaire, elle avait eu le courage de risquer la chute. Courage qu’ils interprétèrent comme une menace et qu’ils s’empressèrent de nommer péché. Elle esquissa un sourire, car là, tout près de l’arbre dont elle imaginait déjà les fruits, elle sut qu’au fil du temps, elle s’inventerait un destin à sa mesure. Eve était son nom.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout