• alencreclaire

dans ma chambre noire


Dans ma chambre noire

Peu à peu se révèlent

Quelques singulières histoires

J’ouvre les portes de mon bocal

J’écoute le Thin White Duke’s vocal

Les poussières d’étoile se rebellent.


Dans ma chambre noire

Crépitement de fines particules

Reflets de l’homme dans le miroir

Dans le bain peu à peu apparaissent

D’exquises caresses

Sourire aux splendeurs masculines de tes fesses


Dans ma chambre noire

Un homme ne cherche pas de faire valoir

Moi seule décide de ma beauté

L’amour tous les soirs ?

Rire de ces misérables clichés

Tocards d’avant la femme

Fuyez ma chambre noire.


Dans ma chambre noire

La femme s’affranchit

Elle sait le corps parfait si dérisoire

Se moque de celles qui se surexposent

Au regard avide de pouvoir

Refuse de tenir la chandelle

De ces ébats convenus de dentelles

Dépeints par des poétesses sans art


De sa côte nait le corps de l’homme

Eve se révolte encore dans ma chambre noire.



11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout