• alencreclaire

Femme sauvage V


Elle décida de changer d'air, d'essayer l'ailleurs, plus loin, plus haut, moins chaud. Il y avait de l'enfance dans cette splendeur alpine et j'espérais qu'elle me livrerait quelques indices pour élucider ce mystère qui me happait complétement. Je l'observais en train de m'observer. J'espérais une intimité qui tardait à venir mais son hésitation se fit encore plus vive. Je me retrouvais face à elle aussi nu qu'un bloc de marbre entre les mains d'un sculpteur. Elle ciselait mon visage brun n'omettant aucun détail, puis le balafrait d'un trait définitif et plus calmement modelait à nouveau ma joue avec des mots plus tendres. Mon corps prenait forme sous ses yeux. Elle le voulait beau, elle le trouvait beau jusqu'à mon sexe qui fut l'objet de bien des mots effacés. Elle me souriait et je me laissais faire.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout