• alencreclaire

La femme sauvage IX


Les passants pouvaient entendre ses rires, ces éclats de vie qui s'échappaient de sa maison. Il faut dire qu'elle s'y entendait pour me mettre dans des situations rocambolesques, d'où elle seule , pouvait me sortir.

N'ayant à ses yeux, aucun sens de l'orientation, il lui était facile de me perdre en pleine campagne ou me faire faire trois fois le tour de la ville pour le simple plaisir de se moquer de moi. Le bricolage était un divertissement pour elle. Régulièrement, elle me mettait à l'épreuve avec de petits riens des réparations anodines sauf que je n'avais jamais le bon outil, je ne savais pas par quel bout commencer, je n'avais pas la moindre idée du problème. Elle se délectait de m'entendre grommeler dans mon coin, et au claquement de porte, elle exultait. Ma maladresse la rendait heureuse. Elle me voulait ainsi avec mes doutes et mes faiblesses. Parfois, l'humour lui permettait de m'approcher sans avoir l'air et je le savais.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout