• alencreclaire

Professionnelle

Eh bien, on n’est pas rendu ! Depuis une bonne heure, Lalie tape avec deux doigts sur le clavier de l’ordinateur usé jusqu’à la corde mise à sa disposition par Pôle Emploi. La plupart des lettres sont illisibles, voire même carrément effacées ; ce qui ne l’encourage pas vraiment à aller plus en avant dans cette lettre à envoyer avant la fin de la semaine. Motivation. En voilà un mot suspect. Complétement tordu, pour vous dire le fond de ma pensée.

Lalie fait appel à son imagination, à ses rêves pour trouver l’inspiration mais rien de bien tangible ne lui vient à l’esprit. Peut-être faudrait-il remplacer « motivation » par « justification », un terme plus adéquat, plus parlant, et sans doute , plus inspirant aussi . Pourquoi je veux le job ? Ben, parce que je pense être apte à le faire et que je peux le prouver, parce que j’ai besoin de sous, et que je peux le prouver aussi. Quel intérêt de se fendre d’une lettre entière pour une évidence qui saute aux yeux ? Lorsqu’ils verront ma tronche, ils reconnaitront sans peine, qu'en ce qui me concerne, "motivation" est un terme galvaudé, voire même un tantinet vulgaire.

Dame pipi à Gare du Nord. Que dire de plus ? Je ne vais pas leur balancer par écrit tous les secrets du maniement de la balayette quand même ? J'ai ma fierté. Il faut savoir préserver une part de mystère, un certain savoir-faire. Être professionnelle, pour ainsi dire.


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout