• alencreclaire

Un hosanna sans fin de Jean d'Ormesson


Un hosanna sans fin de Jean d’Ormesson. Gallimard 2018.

“Personne ne nous a demandé, ni à vous, ni à moi, ni à aucun être vivant, si nous souhaitions passer quelque chose comme un long weekend sur une des huit planètes qui tournent autour de notre soleil. Vous m’avouerez que c’est violent. Notre vie ne nous appartient pas. Nous ne l’avons ni voulue, ni choisie, ni même acceptée. Elle nous est donnée — ou plutôt prêtée — de force. Elle nous est fourguée en usufruit. Ou peut-être imposée.

Tout est réglé et décidez sans nous. Charmant. »

Jean d’Ormesson déplie avec une grâce métaphysique séduisante et humaniste la lancinante question qui, tôt ou tard, taraude l’esprit de tout être humain : « Qu’est-ce-que je fous là ? ». Le tour de force ce cet opus posthume « achevé mais pas fini » est de parvenir à nous bouleverser encore et encore par 60 chapitres aussi courts et lumineux que des éclairs dans un ciel sombre, une heure de lecture d’une clairvoyance divine sur cette obscure énigme qu’est la vie… Sinon la mort.

Un hosanna sans fin clôt la trilogie Comme un chant d’espérance et Guide des égarés.


36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout